Les récits de la CONCERTATION

Ces récits, sous forme de feuilleton, ont été publiés durant l’été 2019. Ils décrivent les débuts de la Ceinture alimentaire, les premières rencontres avec les différents acteurs de l’alimentation saine et durable sur le territoire de Charleroi Métropole, jusqu’au premier test logistique d’acheminement des produits aux magasins locaux.


Bonne découverte !


[Récit 1 : CONCERTATION - #0] Une série à suivre tout l’été (2019)

Vous vous demandez ce qu’on fait à la Ceinture, à quoi on sert, sur quoi on travaille ? Il y a de quoi : nous travaillons cachés, dans l’ombre ! Notre objectif: fournir aux consommateurs de bons produits bio, locaux à un prix juste pour tous les acteurs de la filière alimentaire: du producteur, transformateur, livreur, magasin à vous, le consommateur. Et à quoi sert la Ceinture ? Une première réponse est: à relier tous ces gens ! Qu’ils se connaissent, discutent et collaborent pour faire en sorte que chacun y trouve son compte.

Dès aujourd’hui, nous relaterons tout ce qui s’est tramé dans les coulisses à la manière d’une série, afin de vous faire découvrir notre travail de l’ombre et la connexion qui s’est opérée entre tous ceux qui, aujourd’hui, sont acteurs de la Ceinture alimentaire Charleroi Métropole. Les récits de la concertation, c’est parti !

Au générique de cette nouvelle série :El Cinse à Bèdots, Ferme de l'Escafène, Ferme de la Sève, Ferme du Martin - Pêcheur, Ferme des longs-Prés. SPRL, La Ferme du Tchapia - Cyrille Guiot, Les jardins de Didyma, La Bergerie de Mellery, La Ferme du Pré aux Chênes, La Botte Paysanne - Coopérative locale à Sivry- 1 Grand Thumas, Ferme de l'adventice, Marché de la Gare des Saveurs, Jardin des deux Rivières, Les Jardins de Dim&Pat, Ferme de la Marzelle, Ferme bio Clarat-Charles, Fruits Edgard Sprl, Pierre et le chou, La Ferme Champignol, Ferme Demaret, La ferme du Saule, Chèvrerie de la Machine, Brasserie de Silenrieux S.A., Comme c'est Bio, Au gré du champ, Feel Food, Le Maz'Pain, La Ferme de la Naïe, Le comptoir du BIO, Tournesol magasin Bio Chimay, Nature Nature, Le Colibri - magasin à objectif zéro déchet, Coopéco, Biocap Marcinelle, Les Tartes Vertes, Ferme du Tilleul, Les jardins des Hérutis, Ferme De La Plagne

#concertationCACM


[Récit 1 : CONCERTATION - #1] La concertation, ce mot magique

Développer les circuits courts bio, l’économie locale, soutenir les paysan·nes, permettre à tous d’avoir une nourriture de qualité, c’est une chose. Travailler ensemble pour y arriver, c’en est une autre !

Pour y parvenir, nous avons décidé d’utiliser la concertation. Ni négociation, ni consultation : la concertation permet de s’informer les uns les autres et de discuter des problèmes et enjeux. Le projet coopératif : mettre en place des filières alimentaires courtes, bio et équitables pour tous sur le territoire Charleroi Métropole.

Se consulter, s’accorder et prendre les meilleures décisions pour tous, n’est-ce pas simplement du bon sens ?

#concertationCACM



[Récit 1 : CONCERTATION - #2] Les prémices de la Ceinture « Il était une fois l’envie de créer une Ceinture alimentaire dans le beau pays de Charleroi… »

L’année 2017 était avant tout une prise de température. Avant même d’envisager la concertation, il fallait répertorier ce qui existait déjà et réaliser un diagnostic pour cerner les enjeux, les besoins et les potentialités du territoire. Nous avons donc rencontré plusieurs acteurs directement impliqués dans la filière agro-alimentaire bio (maraîchers, éleveurs…) ou pas (CPAS, chercheurs, mutuelles…). ▶️Tout cela est compilé dans un diagnostic à lire ici : https://frama.link/ZEsX2F80

#concertationCACM



[Récit 1 : CONCERTATION - #3] Acte 1 Début 2018, la première pierre de la concertation est posée : une rencontre avec les producteurs du territoire de Charleroi Métropole : maraîchers, aviculteurs, éleveurs, producteurs d'œuf, boulangers... réunis pour un moment d’interconnaissance à Monceau-sur-Sambre. « Bonjour Sophie ! Tu cultives des fraises ? Moi, c’est Louis et voici Catherine. » Oui, oui, ce sont trois maraîchers qui existent bel et bien. Pour tous les découvrir, consultez la carte des producteurs sur notre site : https://frama.link/y3dCH5Hv

Les producteurs ont réagi aux défis identifiés par la CACM et ont dégagé trois priorités : • Commercialiser leurs produits sur tout le territoire. • Mettre en place un système logistique pour assurer le transport des marchandises. • Trouver une solution pour transformer et valoriser certains aliments.

Avons-nous réussi à relever ces défis ? Rendez-vous aux prochains épisodes ! #concertationCACM

Au générique de cet épisode : Ferme de l'adventice, Au gré du champ et La Botte Paysanne - Coopérative locale à Sivry- 1 Grand Thumas



[Récit 1 : CONCERTATION - #4] Acte 2

Deuxième acteur approché par la CACM : les associations culturelles locales. Venues de tout le territoire, une quarantaine d’associations répondent à notre appel. De Momignies à Fleurus en passant par Beaumont, elles sont venues voir ce qu’était cet embryon de Ceinture Alimentaire. Une première étape de discussion ouverte : comment toucher le public, comment collaborer sur des évènements, quelles sont les envies ? Les idées ont fusé le 29 mars 2018. #concertationCACM

Merci à Beaumont et Sivry-Rance en Transition., Observatoire de la Santé du Hainaut, Le Cellier de la Haute Sambre, Haute Sambre en Transition ASBL, Le grain des choses, Coopéco...



[Récit 1 : CONCERTATION - #5] Acte 3

A l’Eden (Charleroi), ce sont les citoyens et consommateurs que nous avons interpellés en septembre 2018. Avec la pièce de théâtre « Qu’est-ce qu’on mange ? », nous avons ouvert la réflexion : lorsque nous mangeons, nous posons des actes sociaux, économiques, sanitaires et environnementaux.

Quel rôle voulons-nous jouer dans notre système alimentaire ? Au cours d’ateliers, nous avons sondé le public du jour pour savoir quels types de magasins il souhaitait et dans quelles zones. Le résultat, c’est à découvrir dans la suite de notre série !

#concertationCACM



[Récit 1 : CONCERTATION - #6] Happy nous !

L’année 2018 se clôture déjà, bien trop vite au regard de tout ce qu’il reste à accomplir. Nous entamons une évaluation des producteurs quant à leurs produits : disponibilité, volumes, etc. Certes, il existe des producteurs, mais leurs produits sont-ils vraiment disponibles pour la CACM ? Ont-ils une gamme suffisamment large pour trouver des débouchés commerciaux ? La réponse : "oui" bien sûr, ils sont prêts ! 🎂🥳 Hip hip hip, hourra : la Ceinture souffle sa première bougie !

#concertationCACM